Atelier technique des moyens transformateurs en jus (MTJ) avec le « Projet d’Appui à l’Amélioration de la Compétitivité de la Filière Ananas au Togo »

L´ananas, un des produits phare au Togo est apprécié par la population togolaise et en principe, consommé directement en frais sans passer par une transformation. Au cours des dernières années, un nombre de moyens entrepreneurs courageux de transformer, s’est établi en particulier dans le secteur de fabrication de jus d´ananas pour les consommateurs locaux et internationaux.

Les transformateurs togolais de jus d´ananas ont levé le défi de faire face à des importations en mettant l´accent sur l´originalité de leur produit. Dans un pays, ou le choix d´une boisson naturelle avec des valeurs nutritionnelles sans faille est d’une importance première pour la santé de la population, leurs activités sont félicitées par le gouvernement togolais et les bailleurs de fonds.

Il va de soi que les activités de ces entrepreneurs togolais créent des emplois dans les entreprises ainsi que dans les milieux ruraux car les producteurs trouvent un marché pour écouler leur marchandise.

Le projet d’Appui à l’amélioration de la Compétitivité de la filière Ananas au Togo (PROCAT), cofinancé par l’Union européenne et le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a pour objectif principal d’améliorer la compétitivité des entreprises de transformation de l’ananas. Les bénéficiaires directs sont les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) de transformation d’ananas.

L´atelier technique qui est organisé le 10 Septembre 2019, se focalise sur les moyens transformateurs en jus, et a pour but de valider la mission d´évaluation entreprise par l´équipe PROCAT et d´harmoniser la mise en place des instruments et des mesures adaptées aux besoins réels des bénéficiaires.

PROCAT

« Ce site a été produit avec le soutien financier de l’Union européenne, de la Coopération Allemande et du Gouvernement du Togo à travers le Ministère du Commerce, de l'Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale. Son contenu relève de la seule responsabilité de la GIZ et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne, de la Coopération Allemande et du Gouvernement du Togo. »